+. Background/Histoire de la Guilde +.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

+. Background/Histoire de la Guilde +.

Message par Amava le Sam 4 Fév - 20:43





-------------------------- Présentation du RP de la Guilde --------------------------


« Il est mort. »




Le visage caché dans l'ombre de sa capuche, elle tourna son regard contrasté par la pénombre vers nous.
Mon compagnon se figea, comme s'il avait vu la mort en face. Je ne bougeai pas. Bien que régnait une étrange et énigmatique atmosphère autour d'elle, je la connaissais depuis bien trop longtemps pour être effrayé par son visage craquelé par la mort. Notre précieuse Dame, cette douce lumière glacée qui nous avais offert une seconde chance dans notre vie parcourue de pêchés et de parjures, celle qui nous donnait la possibilité d'assouvir nos pulsions dévastatrices et teintés par l'envie du sang… celle qui voyait en nous les qualités que la société dite « saine » percevait comme des défauts. Elle seule daignait nous regarder à notre juste valeur, sans trahir une quelconque émotion.

Elle se détourna légèrement, resserrant la cape autour d'elle. Assise sur son lit dans sa chambre où seuls les plus méritants pouvaient entrer, elle posa ses pieds sur le sol avant de se lever. Elle était certainement nue en dessous du tissu brodé couleur ténèbres… L'avais-je dérangé pendant son sommeil ?

« J'arrive. »

Sa voix pleine d'echo de mort nous envoya une foule de frisson. Si mon compagnon fut un instant effrayé, je fus personnellement plaisé par ce son enchanteur. Nous ne percevons pas tous notre Dame de la même façon. Les nouveaux la voient comme une rose glacée pleine d'épines qu'il ne vaut mieux pas approcher, mais les plus anciens savent qu'elle est en réalité plus proche d'une Mère qu'un Chef à craindre.

Enfin il existe tout de même certaines limites à ne pas dépasser...


Nous nous inclinâmes avant de partir de la pièce, rejoignant le corps de notre ancien compagnon, décédé dans une mission qu'il avait accepté avec enjouement.

La Dame arriva peu après dans son armure, elle avait enlevé sa capuche. Ses longs cheveux blanc descendaient le long de ses épaules, sur sa sombre peau parfois craquelée par la mort, son regard éclatant glissant vers le cadavre de notre feu frère. Un elfe de sang qui fut trop imprudent.


« Il était finalement trop faible. » L'un d'entre nous lâcha une malheureuse vérité.

Le Voile Mortel pouvait apporter la mort autant qu'à nos futures victimes qu'à nous-même. Si nous échouions, nous pouvions mourir. Mais si nous réussissions, nous étions récompensés et nos pulsions meurtrières, assouvies.

La Dame, aussi silencieuse qu'un spectre, finit par se détourner et descendit dans le sous-sol. Je la suivi, tandis que mes compagnons s'occupèrent du corps. Un nouveau repas pour certains de nos frères et sœurs atteint de cannibalisme.

Arrivé dans le sous-sol, à une distance raisonnable d'elle, je la regardai s'approcher des portraits des membres de notre famille, accrochés au mur. Certains étaient voilés, d'autre non. Elle s'approcha du portrait de l'elfe de sang et le couvrit d'un léger voile noire.

C'était notre tradition. Lorsque l'un d'entre nous mourrait ou que notre victime était morte, nous recouvions son portrait d'un voile transparent.

Je respirai profondément. Cet endroit sentait la mort et le sang. Parfois nous faisions des prisonniers que nous enfermions ici, devant leur propre portrait, afin de « jouer » avec eux… enfin, le terme « jeu » n'est pas réellement réciproque en ce qui leur concerne.

Je lâchai un léger sourire amusé alors que la Dame se retourna vers moi.


« Pourquoi souris-tu dis moi ? »

« Oh... rien. J'apprécie juste l'atmosphère de cette salle. »

Elle m'observa longuement puis finis par étirer un sourire sinistrement chaleureux à mon égard.

« Moi aussi... »

Elle était comme nous, celle qui avait créer notre famille. Une femme reniée par la vie et qui la reniait à son tour. Une fée des ténèbres qui ne se sentait vivante qu'en ôtant la vie d'autrui.

Nous remontâmes tranquillement et allâmes à la terrasse.


« C'est comme ça que tu comptes réussir ta première mission ?! En lâchant ton arme à la moindre pression ?! »

L'entraîneur était énervé aujourd'hui. Notre dame baissa son regard vers la cour, ce que je fis à mon tour. Il était en train de faire la morale à une nouvelle recrue, agenouillé par terre en se tenant le poignet.

« Nous n'acceptons pas les faibles ici, alors soit tu me prouves que tu vaux la peine que je me démène pour toi, soit je te tranche la gorge. A toi de choisir. Relève toi !»

Je retins un rire. Tant de sadisme.
Nous n'acceptions pas tout le monde. Notre famille était cachée dans l'ombre et introuvable par le commun des mortels. Il suffisait que l'un d'entre nous nous trahisse par faiblesse ou peur et nous étions fichus. Soit nous réussissions à prouver notre valeur et nous étions des Enfants du Voile, soit nous mourrions.
Notre Dame était stricte sur ce point. Elle regardait l'entraînement avec intêret, ses mains posées sur la barrière. Soit ce jeunot avait l'âme de notre famille, soit il servirait de repas pour nos frères et sœurs cannibales.

Le jeune initié se mit à rire et attaqua l'entraîneur d'une force inouï.


« Ne crois pas me faire peur… ce n'était qu'une erreur que je ne referais pas, cher mentor. »

L'entraîneur sourit, satisfait et l'entraînement continua.

La dame hôcha lentement de la tête puis se détourna.

« J'ai une mission pour toi... »

Mon sang se mit à bouillir en même temps que mon coeur sursauta. Enfin ! Elle allait m'accorder le droit de tuer, de trancher la gorge d'un pauvre demeuré, m'offrant le doux cadeau de l'adrénaline.

Je m'agenouillai devant elle, prêt à écouter.


« C'est un humain de la garde d'Hurlevent, difficile mais je suis certaine que c'est à ta porté n'est-ce pas ? Son portrait est dans la salle. »

Elle me tendit une fiche que je pris, fiévreux en découvrant le nom de ma future victime.

« Ne me déçois pas. »

Je me relevai et m'inclina, ne pouvant empêcher mon sourire de trahir ma joie.

« Je ne te décevrai pas, Amava. »

Je détournai les talons pour m'esquiver. Les plus dignes de sa confiance avait le droit de la tutoyer, et j'en faisais parti.

Rangeant le papier dans ma sacoche, je descendis à nouveau dans la salle aux portraits, observa le visage de ma jolie victime, puis partie m'encquerir de mes affaires, impatient.

Ma lame allait de nouveau tomber.



---------------------------------------------------

/!\ HRP : /!\

----------------------------- Résumé -----------------------------


En gros, le Voile Mortel est une sorte de cercle légèrement familial dirigé par la Dame du Voile, dit Amava. Vous êtes au sein d'un endroit où les pathologies, la folie et le meurtre sont des bases normales. Vos défauts reconnus comme « mauvais » par la société sont ici des qualités appréciées par le Voile.

Selon votre niveau et vos compétences reconnus par la guilde, vous recevez des contrats d'assassinats, d'escorte, d'humiliation, de pression à faire par les plus hauts gradés et êtes rénumérés pour cela. Vous pouvez agir seul ou en bînome.

Les premiers membres à être entrés au sein du Voile furent abordés par Amava. Reniés par la société, elle leur a tendu la main pour leur offrir une nouvelle vie au sein des ténèbres et du sang.

Les plus récents membres entrent soit suite à leur premier meurtre : un messager leur est envoyé pour conclure de leur intérêt pour la guilde, soit ils cherchent par tous les moyens d'entrer en contact avec la guilde, ce qui est plus difficile car il faut connaître le réseau. Parfois, la Dame vient d'elle-même pour vous accueillir.

Les contrats sont donnés par des clients, des gens lambdas qui font appel au Voile Mortel pour accomplir leur désir de vengeance, d'humiliation, de pression etc. Très souvent des malfrats ou des nobles.

Une cérémonie est organisé à un nombre précis de meurtre que vous avez causés pour vous faire monter de rang.

Pour entrer dans la Guilde, il faut déjà avoir tuer au moins une fois, non par accident mais de manière intentionnelle.

----------------------------- Les Rangs RP -----------------------------


Les différents rangs de la guilde sont ainsi donnés en fonction de votre nombre de meurtre atteint.

Jeune Initiés → Nouveaux membres, un minimum de 1 meurtre.

Enfant du Voile → Il faut atteindre 70 meurtres.

Lame Placide → Il faut atteindre 240 meurtres. A ce stade là, les membres peuvent se permettre de tutoyer leur supérieurs.

Faucheur → Il faut atteindre 350 meurtres. C'est le rang le plus gradé possible à atteindre, juste en dessous de Sombre Gardien.

Oeil du Voile -> Les yeux de la Dame, ceux qui sont ses messagers. Ils sont placés un peu partout dans Azeroth. C'est avec eux que les clients ont affaire. Ils doivent rapporter les contrats à la Dame, lui faire part de ce qu'il se passe, des rumeurs... Ils peuvent également être envoyé comme recruteur. Ou être contacté par un futur initié qui souhaiterait rejoindre la guilde.

Sombre Gardien
→ Les bras droits de la Dame, ceux qui possèdent son entière confiance.

----------------------------- Les Commandements -----------------------------

Le Voile Mortel contient 4 commandement simples mais strictes qu'il faut respecter à la lettre :

1 – Trahir la guilde et ses secrets tu ne dois pas ou assassiné tu seras.
Trahir la guilde, c'est : vendre l'endroit où la guilde se cache, tenter d'assassiner un membre etc.

2- Ton frère/ta sœur tu ne voleras pas ou blâmé tu seras.
Interdiction de voler les affaires d'un autre membre de la guilde. Le monde entier veut notre peau, si en plus on doit se coltiner des voleurs au sein de notre famille c'est mal barré.

3- Respecter la Dame et tes supérieurs tu feras ou humilié tu seras.
Nous avons quand même une certaine hierarchie au sein de notre cercle familial, respecte tes ainés où ta gorge sera tranché.

4- Deshonorer le Voile Mortel tu ne feras pas ou torturé tu seras.
Dois-je vraiment être explicite ?


----------------------------- La Création du Voile Mortel -----------------------------

Elle se résume au passé de la Dame du Voile qui ne le révèle qu'à ceux les plus méritants. Tant que nous n'avons pas sa confiance, elle restera silencieuse là-dessus.

P.S : N'hésitez pas à me dire si vous voyez des fautes. ~


_________________
avatar
Amava

Messages : 52
Points : 84
Date d'inscription : 16/01/2017
Age : 21

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum